Les origines, La princesse mécanique (Tome 3) De Cassandra Claire

by - 07:00

Éditions 12/21 
Paru en 2014 
Format Ebook 

Synopsis : Tessa devrait être heureuse. N'est-elle pas sur le point de se marier ? Pourtant, alors qu'elle se prépare pour la cérémonie, l'étau se resserre autour des Chasseurs d'Ombres. Un nouveau démon est apparu, intiment lié au Magistère, l'homme qui a prévu de détruire les Chasseurs. Il ne lui manque plus qu'un seul élément pour parfaire son armée d'automates sans pitié : Tessa. Mais, avant de mettre la main sur elle, il devra affronter Will et Jem, prêts à tout pour protéger l'élue de leur coeur... !

  
Ce troisième tome de la série Les origines nous ramène à Londres, en plein dix-neuvième siècle, dans l’institut de Londres où Tessa, Will, Jem et les autres chasseurs d’ombres tentent de survivre face aux attaques extérieures mais également intérieures. 
Dans ce dernier tome, on s’aperçoit des nombreux rouages mis en scène par l’auteur : si, d’une part, l’intrigue se focalise sur la romance entre Tessa et ses prétendants ; on s’aperçoit d’autre part que le danger est absolument partout. Ce tome est celui du complot, de la trahison, du suspens, mais également du déchirement. 
J’ai adoré retrouvé les personnages des tomes précédents, même si j’ai été un peu déçue de ne voir aucune évolution de ces derniers. Tessa reste une jeune femme simple mais déterminée, Jem reste un vaillant soldat et Will demeure incorrigible. 
J’ai cependant apprécié le sang neuf apporté dans ce nouveau tome : nouvelles intrigues, nouvelles romances et nouveaux mystères à résoudre ! Lors de ma lecture, j’ai souvent été prise au dépourvu par les évènements : la résolution finale n’apparaît pas uniquement à la fin du roman, mais progressivement et j’ai adoré voir les rouages de l’intrigue se nouer et se dénouer au fil des pages. 

Cependant, je dois dire que l’épilogue m’a un peu déçue : après tant d’aventures, tant de doutes, on découvre une fin un peu insipide, trop facile et sans saveur. Certains personnages disparaissent sans qu’on sache ce qu’il adviendra d’eux et la victoire du bien sur le mal se résous si facilement que j’ai eu de la peine à y croire. Pourtant, j’ai adoré le reste du roman : tout était clair, limpide, entraînant, palpitant et plus encore ! Jem, Cecily, Gideon, Henri, et tous leurs compatriotes m’ont clairement fait découvrir l’univers caché de Londres au dix-neuvième siècle.

La princesse mécanique est un livre que j’ai adoré lire à cause de ses retournements : l’histoire de coeur passe au second rang et on sent la tension monter, puis exploser, au dépend des sentiments du lecteur, mais également des personnages. J’ai détesté devoir refermer ce livre et laisser l’univers des chasseurs d’ombre de côté ! Cassandra Clare a vraiment un don pour transporter le lecteur au fil des pages et le projeter dans les univers qu’elle crée ! La saga des Origines est sans nul doute un coup de coeur que j’ai adoré même si la fin m’a un peu déçue.




You May Also Like

0 commentaires