Et mes yeux se sont fermés, de Patrick Bard

by - 07:00

Éditions Syros  
Paru en 2016 
Format Ebook

Synopsis : Maëlle, seize ans, avide de justice et au caractère déterminé, dont personne ne pouvait imaginer qu'elle tomberait sous l'emprise d'islamistes radicaux, rejoint les combattants de Daesh pour sauver le monde. Seul l'amour de ses proches parviendra à la sauver.




Et mes yeux se sont fermés est l'histoire de Maëlle, devenue Ayat, embrigadée via internet et partie pour la Syrie en moins de trois mois. C'est une nouvelle assez courte qui nous est présentée mais qui résume assez bien la vie et le tournant décisif que peut représenter l'embrigadement d'un enfant, d'une amie, d'une élève et l'ampleur que quelques mots peuvent avoir sur un ou une adolescente qui se sent seul(e). 

Au début de la nouvelle, Maëlle se sent impliquée, emportée et enthousiasmée par la nouvelle vie qui lui est offerte : cette lycéenne, au climat familial compliqué, se sent seule, incomprise, et finit par décider de partir en Syrie. On se rend compte à travers le témoignage fictif de Maëlle du vice présent dans ces organisations : ils embrigadent les plus jeunes, les plus influençables, et les utilisent contre leurs familles, mais également contre leurs pays ; les considérant davantage comme des trophées et des butins que comme des êtres humains. D'ailleurs, Maëlle s'en aperçoit très vite : elle est devenue un faire-valoir, et rien d'autres, à l'instar de beaucoup de jeunes européens


On découvre son parcours, et celui des autres jeunes embrigadés, bien souvent similaires, à ceci près que Maëlle a eu la chance de revenir en vie, et même de revenir tout court. J'ai été très touchée par les comptes-rendus de la famille de Maëlle, qui ne comprends tout d'abord pas ce qui se passe, et qui commence à réaliser peu à peu l'horreur de la réalité. Sont également présentés les témoignages fictifs d'un professeur de Maëlle, d'une de ses amies et de son ancien petit ami : des témoignages similaires qui permettent de voir qu'on comprend bien souvent que quelque chose est en train de se passer, mais que les évènements sont si rapides qu'on a pas vraiment le temps de réagir, de prendre les mesures nécessaires à l'heure des réseaux sociaux. 

J'ai beaucoup aimé Et mes yeux se sont fermés mais j'ai été un peu agacée par le caractère obstiné de Maëlle, qui ne commence à voir la vérité qu'au bout d'un certain temps ; bien que cela soit l'un des buts du roman. Et mes yeux se sont fermés est un très bon exemple de ce qui peut se passer si on ne prend pas suffisamment part à la vie des adolescents et si on ne fait pas suffisamment de prévention car c'est bien souvent l'ignorance qui mène à l'endoctrinement, à la haine et aux mensonges. 
Pour autant, je n'ai pas été emportée par la plume de l'auteur, ni émue aux larmes, même si c'est un bon roman. J'ai lu ce livre davantage comme si c'était un documentaire que comme une vraie fiction, mais je pense qu'il se situe à la croisée des deux. 


Et mes yeux se sont fermés est un roman qui mérite d'être donné en lecture cursive à l'école, ne serait-ce que pour parler d'un fait de société qui se généralise de plus en plus et qui a malheureusement tendance à devenir un fait divers. 

Et vous ? Qu'en avez-vous pensé ? 
Tenté(e) par ce roman ? 


You May Also Like

0 commentaires