Coexister, de Fabrice Eboué

by - 07:00


Réalisé par Fabrice Eboué
Sorti le 11 octobre 2017 
Avec : Fabrice Eboué, Audrey Lamy, Ramzy Bedia, ... 
Durée : 1h30 minutes 


Synopsis : Sous la pression de sa patronne, un producteur de musique à la dérive décide de monter un groupe constitué d'un rabbin, un curé et un imam afin de leur faire chanter le vivre-ensemble. Mais les religieux qu’il recrute sont loin d’être des saints.

Qu’en ai-je pensé ? 

Coexister fait parti de ces films qui m’ont fait dire « Il faut que je le vois » dès que j’ai vu la bande-annonce : une histoire drôle, fun avec un casting déjanté. Bref, de quoi séduire et faire passer un bon moment, et il faut dire que je n’ai pas été déçue. 

Au début de l’histoire, on découvre Nicolas, producteur de musique, à deux doigts de se faire renvoyer à cause du manque à gagner de son entreprise. La directrice lui propose alors un défi fou : en 6 mois, trouver un groupe qui remplisse entièrement l’Olympia (1000 à 2000 places). Et c’est là que tout commence réellement … 

Très vite, Nicolas se met à la recherche du groupe idéal avec une idée folle : rassembler un prêtre, un imam et un rabbin sur scène. Commence alors une aventure déjantée et hilarante : celle de la coexistence entre les trois « religieux » (car l’un ne l’est définitivement pas). 

J’ai adoré les trois acteurs choisis : le prêtre est sans nul doute celui que j’ai le moins apprécié mais j’ai adoré le fait qu’il tente de se relâcher tout au long du film. Quand au Rabbin Samuel … Que dire si ce n’est que ce personnage est hilarant, sympathique et qu’il m’a fait rire tout au long du film ?! 


Alors oui, parfois, l’histoire est un peu tirée par les cheveux, mais je trouve que cela redonne une petite touche de dynamisme au film qui est bienvenue et que j’ai adoré (et je n’étais pas la seule au vu des rires dans la salle). Enfin vient l’imam Moncef et là … c’est la débandade assurée : il est tout sauf religieux et ses éclats politiques, religieux, moraux sont très souvent à côté de la plaque mais c’est à en mourir de rire tant les scènes sont bien tournées. 

Au fil de l’histoire, les personnages se lient et se délient et le scénario se met en place : de nombreux conflits inter-religieux  et sociaux sont évoqués (Palestine ou Israël, acceptation ou non du mariage pour tous, …) et bien que ce soit des sujets d’actualité très sensibles, j’ai trouvé qu’ils étaient abordés avec beaucoup de subtilité : chacun évoque son point de vue et finalement, aucun parti n’est pris. 


L’histoire en elle-même est émouvante et chaque personnage prend un chemin différent, qui mène à différentes réflexions. Par contre, je dois dire que le personnage de Sabrina, incarné par Audrey Lamy, était un peu trop pour moi : bien que l’actrice ait un bon jeu, j’ai trouvé que le personnage était trop poussé vers la caricature de la « femme désespérée » et c’est dommage car cette actrice est très bonne et aurait pu avoir un rôle beaucoup plus symbolique et fort au vu de la thématique de ce film. 

Le film Coexister s’achève sur un bel épilogue, inattendu je dois dire et qui m’a plu et les chansons de la Bande son m’ont parues attractives et sympathiques : évoquant chaque religion et prônant la tolérance, je trouve que ce film a rempli haut la main les attentes du public.

Coexister est un film que j’ai aimé et je ne dirais pas non à une deuxième projection ^^


Et vous ? L’avez-vous vu ? 
Tenté(e) par ce film ? 

A bientôt, 
Julie.

You May Also Like

0 commentaires