Downsizing, Film (2018), de Alexander Payne

by - 06:00

Réalisé par Alexander Payne 
Sorti le 10 janvier 2018 
Avec : Matt Damo Kristen  Wiig, Christoph Waltz,… 
Durée : 2h16 minutes 

Synopsis : Pour lutter contre la surpopulation, des scientifiques mettent au point un processus permettant de réduire les humains à une taille d’environ 12 cm : le « downsizing ». Chacun réalise que réduire sa taille est surtout une bonne occasion d’augmenter de façon considérable son niveau de vie. Cette promesse d’un avenir meilleur décide Paul Safranek  et sa femme à abandonner le stress de leur quotidien à Omaha (Nebraska), pour se lancer dans une aventure qui changera leur vie pour toujours. 



Qu’en ai-je pensé ? 

  J’ai été voir Downsizing la semaine dernière par curiosité et parce que le résumé du film me semblait drôle : se faire rapetisser, c’est une drôle d’idée mais pourquoi pas. Je n’aime pas particulièrement Matt Damon en tant qu’acteur, mais je me suis dit qu’étant donné qu’il s’agissait d’une comédie, ça pouvait être intéressant. 

Le film commence par nous présenter une découverte scientifique majeur : le Downsizing, ou l’art de modifier la taille d’une personne d’un mètre quatre-vingt à 12 centimètres ! Autant dire que ça fait petit ! Dès le début du film, on nous présente les avantages : comme on est plus petit, on consomme moins, ce qui est un plus pour la planète ; mais, mieux encore, on a besoin de moins et donc tout est moins cher ! Les maisons, les voyages, … tout devient adapté au budget d’une personne de petite taille : la nourriture dure étonnement longtemps puisqu’on en mange quasiment pas ; idem pour les vêtements puisqu’il faut une quantité minime de tissu, … En bref, il semble n’y avoir que des avantages ! Alors Paul et son épouse, fatigués par leurs emplois, par le manque d’argent et par l’impression que leurs rêves ne se réaliseront jamais, décident de fuir cette vie impossible pour se faire rapetisser et sautent le pas ! Sauf que … Paul se fait opérer … mais son épouse change d’avis au dernier moment, alors que Paul a déjà été rapetissé ! Il se retrouve donc seul, délaissé, et en colère contre cette vie de rêve qui n’a plus rien d’idyllique. 



J’ai apprécié le retournement de situation qui était vraiment bien trouvé et qui montre que les êtres humains ne sont pas toujours constants et qu’un rêve peut devenir un cauchemar si on ne réfléchit pas à ses choix. 

Paul décide alors de vivre sa vie de personne de « petite taille » de façon totalement inattendue puisqu’il décide de ne pas vivre la grande vie. Jusqu’au jour où son voisin Dusan entre dans sa vie : j’ai adoré ce personnage ! Dusan est un personnage totalement fou, déluré et qui sourit tout le temps … les courts passages pendant lesquels il est passé à l’écran étaient vraiment drôles et donnaient à eux seuls le sens du mot « comédie ». Petit à petit, j’ai apprécié la dynamique qui s’est créé entre les personnages, qui en veulent pas se laisser abattre mais qui savent également qu’on ne vit qu’une fois. 



Par contre, un personnage m’a fortement fatiguée : Ngoc Lan Tran, une jeune femme vietnamienne qui a été rapetissée de force et qui croise le chemin de Paul. J’ai détesté sa façon de parler, en donnant des ordres, sa façon de vouloir tout contrôler et sa vulgarité et je pense que le film aurait été bien mieux sans ce rôle

L’intrigue quant à elle, continue son cours, mais j’ai eu l’impression que les sous-intrigues et les aventures vécues par Paul étaient lancées au spectateur comme pour meubler un peu : le film dure 2h16, et était à mon sens beaucoup trop long pour une si courte intrigue. Il y avait beaucoup de scènes qui ne servaient à rien et ça devenait vraiment trop long. Finalement, je pense que le film est intéressant, que c’est une jolie histoire, mais qui possède de gros défauts : trop de sous-intrigues, un personnage secondaire énervant à souhait et malgré un héros humain et touchant ; j’ai trouvé que le film était vraiment en demi-teinte et ne répondait pas à mes attentes, surtout au vu du synopsis




Et vous ? L’avez-vous vu ? 
Tenté(e) par ce film ? 



Julie.

You May Also Like

1 commentaires

  1. J'ai de plus en plus de mal avec les films s'ils sont un peu longs (je pense que j'ai regardé trop de trucs au format série ^^) du coup, ce sera sûrement sans moi pour le coup.

    RépondreSupprimer