Royales, de Camille Versi

by - 16:38





Paru le 5 avril 2018 
Editions Hachette Romans 
Synopsis : Margaret est la princesse parfaite, adorée de tous les Anglais. Généreuse, intelligente, polyglotte, cavalière émérite, menant de front des études de littérature, de politique et d’histoire par correspondance…
Son secret  ? Margaret n’existe pas vraiment. Elles sont seize. Seize sœurs.
Seize clones, éduquées à la perfection, créées pour faire rêver un royaume.
Mais les temps ont changé… Sur seize clones, il ne devra rester qu’une princesse.  

Qu’en ai-je pensé ? 

Un grand merci à Netgalley et à Hachette Romans pour ce coup de coeur ! 

Au début, je pensais que Royales ressemblait à une dystopie classique, que j'allais passer un bon moment, mais sans plus. Pourtant et dès les premières pages, j'ai été happée par ma lecture : Royales présente seize jeunes femmes, toutes incarnant une seule personne : la princesse Margaret, descendante et héritière d'un royaume. Dès lors, on suit les aventures de ces clones depuis le point de vue de May, une des clones qui incarnent Margaret. 

J'ai adoré la façon dont le récit est présenté : chapitre par chapitre, avec une intrigue rapportée par une jeune femme passionnante. Car bien que chaque clone soit différente, j'ai trouvé que la voix de May portait superbement ce récit. May est sans conteste une jeune femme forte, indépendante mais qui vit aussi dans l'expectative de la vie réelle, de ce mensonge qu'elle et ses amies couvent depuis des années. On suit la vie à la cour au fil de la vie des jeunes filles et l'immersion se fait presque automatiquement : on découvre les faces cachées de chacune des héroïnes d'un point de vue qui n'avait jamais été créé auparavant : celui d'un alter ego. 
 J'ai adoré cette idée, cette création de personnages liés les uns aux autres sans le vouloir, toutes différentes et pourtant toutes emblématiques de cette dystopie.  

Quant au récit, il est trépidant et haletant : j'adore les récits inventifs, mais ici, je dois bien dire que j'ai été surprise plus d'une fois. Le roman présente une foule d'intrigues sous-jacentes sans jamais perdre de vue l'intrigue principal et on sent que l'histoire prend un sens différent, s'agite, se contorsionne pour laisser échapper petit à petit nos personnages. 

Pourtant, je donnerai un point négatif : l'épilogue, qui m'a énormément déçue : quelle est donc cette fin ? Je n'ai pas compris que l'intrigue de base se terminerai ainsi et j'attendais un cliffhanger à la hauteur du reste du roman.


Royales est un roman impatient de nous livrer ses héroïnes, et que j'ai vu vivre et s'épanouir au fil des pages. Camille Versi est un auteur de génie que j'ai adoré découvrir à travers cette lecture et j'espère véritablement qu'il y aura une suite car je n'attends qu'une chose : redécouvrir May et ses comparses au plus vite !  




You May Also Like

1 commentaires

  1. Bonjour Julie,
    Merci pour ce retour !
    C'est volontairement que j'ai laissée ouverte la fin concernant Alexander en particulier, voulant laisser les lecteurs décider par eux-mêmes si oui ou non il mériterait d'être pardonné... Mais je réfléchis à écrire un petit bonus pour donner des nouvelles de l'avenir des clones de manière générale !
    A bientôt,
    Camille Versi

    RépondreSupprimer