The trials of Apollo 2 : The Dark Prophecy

by - 06:00

Editions Penguin 
Paru en 2017 
Synopsis : The second book in the the latest series from Percy Jackson creator Rick Riordan. The god Apollo, stuck in the body of a teenage boy, must undergo the second of his trials to regain his immortality

                                     Qu’en ai-je pensé ? 


     J'ai commencé ma lecture de The Dark Prophecy en début d'année 2018, c'est dire si du temps a passé depuis. Cependant, je dois avouer que j'ai mis plusieurs mois à le lire, d'une part parce qu'il est en anglais et donc que j'ai mis plus de temps pour le lire, mais également parce qu'il y a eu un gros moment d'ennui dans ma lecture mais je vais tout de suite vous en dire plus là-dessus. 

     L'intrigue reprend à la fin du premier tome, et on retrouve Apollon et ses comparses en plein milieu de leur quête. Dès le début du roman, j'ai été aspirée par le personnage principal d'Apollon. Ce héros est drôle, touchant et émouvant et j'ai adoré le retrouver dès le début du roman. La narration faite par Apollon est encore plus drôle que celle de Percy Jackson et c'est ce qui donne toute son envergure au roman

     Quant aux autres personnages, je les aies trouvés intéressants mais sans avoir de coup de coeur. Au contraire, j'ai trouvé que certains personnages étaient un peu trop caricaturés : parents, ennemis, gentils, courageux, ... Cependant, ceux-ci sont toujours émouvants, à l'instar de l'intrigue principale. On retrouve ainsi la suite de la quête d'Apollon et ses épreuves : on vit les aventures au jour le jour, avec les personnages et le rythme de l'histoire est vraiment trépidant. 

La première partie du roman est vraiment enthousiasmante et touchante, et on s'attache aux personnages ; mais la seconde partie du roman est tristement ennuyeuse et, en dehors de la scène de bataille et des larmes qui en ont découlé, je me suis ennuyée. Les scènes étaient trop longues, trop peu d'actions et j'ai refermé le livre pendant plusieurs semaines. Pourtant, j'adore les romans de Rick Riordan : ils sont drôles, inventifs et les héros sont géniaux mais ça n'a fonctionné qu'à moitié dans The Dark Prophecy


     La fin du roman ne m'a pas laissée indifférente mais je pense que je lirais la fin de cette saga en français car même si j'aime lire en anglais, je pense que lire la fin de cette saga en français est la meilleure option possible pour que je puisse pleinement savourer la fin de cette série.





You May Also Like

0 commentaires